shibamata tokyo itinéraire

Itinéraire détaillé pour 7 jours à Tokyo

Si vous êtes d’abord tombé sur notre itinéraire de 15 jours au Japon, vous avez pu lire une version simplifiée de notre voyage avec les éléments important à visiter. Vous trouverez grâce à cet itinéraire de plus amples informations sur les lieux que nous avons visités à Tokyo, mais aussi nos impressions et des photos complémentaires. Vous pouvez aussi retrouver notre itinéraire d’Osaka et ses alentours, en partant de Tokyo, en cliquant ici.


Jour 1.1

Pour commencer cet itinéraire à Tokyo, dirigeons nous vers le Sanctuaire Shinto Ikoinarido. Premiers pas dans un sanctuaire et accueillis par des chats. C’est très calme et très agréable de sillonner cette allée. Il est d’ailleurs difficile de croire que nous sommes à deux pas du quartier d’Ikebukuro. Juste après nous sommes allé dans un temple bouddhiste, avec pour spécialité de protéger les enfants et les femmes enceintes, le temple Kishimojindo. En plein centre du parc, on retrouve la boutique de confiserie Kamikawaguchiya. Il s’y trouve une ribambelle de sucreries et de boissons en tout genre. Le lieu est tenu par une grand-mère, possédé par sa famille depuis des décennies. Nous vous conseillons vivement d’acheter quelques douceurs et surtout une boisson pétillante.

kamikawaguchiya boutique à tokyo
Boutique de bonbon à Kamikawaguchiya

Jour 1.2

Ensuite, direction le quartier Sugamo, le quartier des papis et mamies, vous trouverez des boutiques très mignonnes de nourriture, de thés, et même de sous-vêtements rouges. Petite Halte au Temple Boudhiste Kojan-Ji avec un arrêt à la statue Arai Kannon, n’hésitez pas à vous y arrêter et frotter avec une serviette à disposition les parties du corps de la statue qui vous font mal ou que vous aimeriez soigner. Dans mon cas, j’ai frotté sa tête pour ne plus avoir de migraine.

Ensuite, nous sommes partis pour déguster un excellent plat d’anguille au restaurant Kawachiya, nous avons mangé sur des tatamis. Pour digérer direction le Temple Daikyo Taishakudou, n’hésitez pas à enlever vos chaussures et partir à la découverte des jardins en prenant sur la droite du bâtiment. Nous avons poursuivi notre balade jusqu’au Shibamata Shonen Baseball, pour voir les étudiants jouer au baseball et admirer la vue sur le fleuve edo-gawa

Quentin Cliché maanga tokyo itinéraire
Shibamata Shonen Baseball



Pour la première journée de notre itinéraire, nous avons beaucoup aimé tout ce que l’on a vu et c’était une première immersion à Tokyo très agréable. Mention spéciale pour le quartier Sugamo et surtout le temple Kishimojindo avec la petite boutique de bonbon. La mamie était vraiment touchante et voir les enfants se précipiter vers sa boutique pour acheter des bonbons ça n’a pas de prix. Malheureusement, personne ne reprendra la boutique…C’est un joli lieu, voué à disparaître. Nous avons passé cette journée avec Guigui de la chaine Youtube : Ichiban Japan. Il a aussi un site sur lequel on peut le contacter afin d’effectuer des visites guidées à Tokyo et nous le recommandons à 100% ! Tout son contenu nous a beaucoup aidé à créer notre itinéraire pour Tokyo.


Jour 2

Nous avions réservé quelques semaines avant des tickets pour visiter le teamLab Planets de Tokyo, nous vous conseillons de réserver à l’avance et de choisir l’horaire qui vous convient le plus. Second conseil, mettez un pantalon que vous pouvez remonter jusqu’au genou, car vous allez avoir les pieds dans l’eau. Je ne vous donne pas plus de détail pour ne pas vous gâcher la surprise. Le lieu est très sympa et très instagrammable. Vous retrouverez notre article complet sur le TeamLab Planets Tokyo en cliquant ici. Nous n’avions jamais expérimenté ce genre de musée donc c’était une bonne surprise.

Pour la suite de la journée, nous nous sommes rendu dans un endroit un peu plus traditionnel le Sanctuaire Shinto Meiji-Jingū, la balade jusqu’au sanctuaire était très agréable, vous marchez dans la forêt à l’ombre, loin de l’effervescence du quartier d’Harajuku. Dès lors que vous passez l’entrée, marquée par un gigantesque torii, vous ressentez le calme de ce lieu sacré. Ce sanctuaire est dédié à l’empereur Meiji et à son épouse. Après ce moment si paisible, nous sommes allés dans la rue grouillante Takeshita Street dans le quartier d’Harajuku. Si vous avez un petit creux, prenez une crêpe au fameux stand de Marion crêpes Takeshitadori, certaines sont même fourrées aux cheesecakes !!

Nous avons particulièrement aimé la visite du sanctuaire Meiji-Jingū, il est très réputé et on comprend pourquoi ! Si vous venez par temps chaud vous allez adorer vous balader dans cet endroit.

Milena devant les lanterne au sanctuaire meiji jungu itinéraire tokyo
sanctuaire Meiji-Jingū, Tokyo

Jour 3.1

Pour ce troisième jour, nous avons décidé de louer une voiture pour voir un peu les alentours de Tokyo, mais surtout pour dormir dans un endroit spécial. Donc nous avons récupéré la voiture, la conduite est à gauche donc quelques minutes pour prendre en main la voiture et nous voilà parti vers le nord de Tokyo. Les Japonnais roulent lentement et les aires d’autoroutes sont très complètes avec des vrais trucs bons et pas chers à grignoter ! Pas comme chez nous avec des sandwichs triangles à 10 balles.

Premier arrêt le Shorinzan Daruma-Ji, c’est un temple Bouddhiste à Takasaki connu comme le « berceau » des Darumas. C’est un temple très beau avec des tonnes de Darumas tout autour, il y a d’ailleurs une boutique où vous pouvez en acheter. Pour info, le daruma est une figurine en papier mâché, peinte à la main, vous devez peindre vous-même le premier œil en visualisant un objectif ou un souhait, une fois réalisé, vous pouvez peindre le deuxième œil. La balade dans les jardins est très sympa si vous n’êtes pas arachnophobe, en effet, vous en trouverez une multitude d’araignées entre les branches des arbustes.

itinéraire à shorizan daruma ji
Shorinzan Daruma-Ji

Jours 3.2

Direction Ikaho Onsen, en voiture, ville remplie de sources thermales. Nous nous retrouvons au sommet pour voir le sanctuaire Ikaho-Jinja, après avoir monté les 365 marches de la ville. Malgré le charme de la ville, nous ne sommes pas restés longtemps . Nous sommes ensuite partis vers le lieu où nous allons dormir. Le ryokan Takaragawa Onsen Osenkaku, expérience incroyable au milieu de la forêt. Nous avons dormi sur des futons et pu expérimenter un repas traditionnel japonais. L’expérience comprend l’accès aux Onsens, intérieurs et extérieurs, un bain dans la chambre, le repas du soir, le petit-déjeuner et le prêt d’habit traditionnel pour la durée du séjour.

L’expérience du Ryokan est un incontournable lorsque vous venez au Japon. Il faudra par contre mettre sa pudeur de côté pour profiter des onsens, c’est un peu déroutant pour nous (Français/Européen) mais c’est tellement ancré dans leurs traditions qu’il ne vous calculeront même pas. Dans celui-ci, vous aviez des bains intérieurs non-mixtes, vous devez du coup y aller nu et des bains extérieurs mixtes et pour ceux-la, vous devez porter un pagne. Vous prélassez dans l’eau bien chaude à la tombée de la nuit dans la forêt restera pour nous un des plus beaux moments de notre voyage.


Jour 4

Déjà à mi-chemin de notre itinéraire à Tokyo, nous attaquons la journée avec le petit-déjeuner dans le ryokan. Nous avons testé le Nattō (soja fermenté), ce n’est malheureusement pas à notre goût, mais ravis d’avoir pu tester. Nous avons repris la route pour retourner à Tokyo.
Balade dans le quartier d’Asakusa. Notre hôtel se trouvait dans le quartier à deux pas du sanctuaire, donc nous décidons de déambuler dans la rue Nakamise-Dori pour regarder de plus prêt les petits stands. Nous décidons de quitter le quartier, car il y a énormément de monde. Nous reviendrons un matin assez tôt pour éviter la foule et pour pouvoir profiter pleinement de ce lieu emblématique du Japon. Direction le temple Zōjō-Ji, c’est un très joli temple qui vous donnera une superbe photo reflétant parfaitement le Japon. Le contraste entre tradition et modernité du pays : Le temple pour la tradition et la tour de Tokyo pour la modernité.

Entre tradition et modernité `Tokyo
« Entre tradition et modernité »

Juste à côté du temple, vous trouverez le 1000 kosodate Jizo-Son. C’est à la fois un mémorial pour les enfants décédés en fausse-couche, mort-né, etc. Et aussi un lieu pour les parents qui veulent la santé de leurs enfants. C’est très impressionant et émouvant de se déplacer entre toutes ces petites statue avec un moulin à vent accroché. Ensuite direction le quartier d’Akihabra pour une partie de baseball sur le toit d’un immeuble. Nous sommes allés au Active Akiba batting Cage Centre : Rigolo et pas très cher, de quoi passer un bon moment. Ensuite, petit tour au SEGA juste à côté pour tester les jeux d’arcades, les UFO catcher, les gachapons, etc. Activités incontournables lorsque l’on se rend à Tokyo !!


Jour 5

Visite complète du Sanctuaire d’Asakusa, si vous y allez tôt le matin, il n’y aura quasiment personne donc profitez en ! Le temple est aussi magnifique de nuit, car bien éclairé. Une ambiance particulière sén dégage. Ce temple bouddhiste est le plus vieux de Tokyo : Il est dédié à la déesse Kannon, déesse de la miséricorde. À côté du sanctuaire, il y a des jolis jardins où vous pouvez admirer des carpes koï. Nous avions réservé un moment au mipig café, car nous voulions tester un café un peu particulier à Tokyo. Direction donc le quartier d’Harajuku. C’est un café où vous pouvez interagir avec des cochons nains ! Le café vous fournit une couverture à mettre sur vous et les cochons viennent dessus ! Ce sont vraiment des petites bêtes trop mignonnes.

Pour la suite de la journée, nous nous sommes rendu au Sunshine City. C’est un immense centre commercial qui abrite un magasin et un café Pokémon ! Nous avons testé un dessert Pikachu et acheté quelques souvenirs Pokémon. La place Naka-Ikebukuro, non loin du centre commercial, est un point de rendez-vous pour les adolescents japonnais. c’est ici qu’ils se rejoignent pour procéder à des échanges de collection. Profitez d’être dans ce quartier pour acheter une édition japonaise de votre manga préféré ! Et pour cette fin de journée nous sommes allé visiter le sanctuaire kandamyojing. Sanctuaire Shinto très calme pourtant situé à 5 minutes d’Akihabara ! Le sanctuaire est très joli de nuit. Beaucoup de salaryman s’arrêtent dans ce temple en rentrant du travail.

Temple akihabara de nuit
Sanctuaire Kanda-Myojing, Tokyo

Jour 6

Pour ce sixième jour, nous avons décidé de nous balader tranquillement dans les Jardins Kyū-Furukawa. Nous avons eu de la chance de tomber sur la bonne période. En effet, ce jardin est réputé pour sa roseraie, elles étaient en pleine floraison durant notre séjour. Le ticket d’entrée est couplé avec un autre jardin.

Nous sommes retournés dans le quartier Sugamo que nous aimons tant, pour manger dans un petit restaurant. La carte était écrite uniquement en Japonais, mais nous avons quand même réussi à commander et c’était excellent ! Il y avait que des habitués dans ce restaurant. Les quantités étaient très copieuses et la serveuse, malgré la barrière de la langue était adorable ! Ensuite, nous avons fait le deuxième jardin inclut dans notre ticket, le jardin Rikugi-en. C’était très sympa, nous avons pris un thé matcha en regardant les tortues du lac se prélasser au soleil.

Pour la fin de journée nous sommes allé voir le coucher de soleil au Siège du Gouvernement Métropolitain de Tokyo. L’entrée est gratuite ! Nous vous conseillons vraiment de profiter de cet endroit, il y aura beaucoup de monde pour le coucher de soleil. Un conseil : Arrivez tôt pour une place de choix ! Si la vue est bien dégagée, vous aurez même la chance de voir Fujisan de loin. Vous aurez une vue imprenable sur Tokyo, sur le park hyatt tokyo (hôtel du film « Lost in translation« ). Nous sommes allé manger dans la toute petite rue Omoide Yokochō. C’est une rue emblématique de Tokyo avec énormement d’Isakaya. Vous mangez et buvez en général au comptoir. Les gens se décalent pour vous faire de la place et vous voyez le chef cuisiner devant vous.

Park hyatt

Jour 7

Pour le dernier jour de notre itinéraire à Tokyo, nous sommes retournés de bonne heure à Shibuya, pour voir la statue d’Hachiko. C’est un chien qui a attendu son maître à la gare de Shibuya pendant toute sa vie, même après que ce dernier soit décédé. Il a attendu tous les jours pendants une dizaine d’année ! Nous avons ensuite fait quelques achats dans le magasin Don Quijote. Nous vous le recommandons, c’est une vraie mine d’or ! Vous trouverez tout et n’importe quoi, nous avons acheté pas mal de petit goodies et de snacks pour pouvoir ramener en France.

Direction du Jardin Yoyogi-kōen et nous avons profité du beau temps pour faire une longue balade accompagnée d’une glace au matcha. Il y avait énormément de famille japonaise dans le parc profitant du soleil. Pour ce dernier jour, nous profitons du temps qu’il nous reste pour visiter un dernier sanctuaire Shinto : Le Hanazono Inari Shrine, en nous baladant à travers ses nombreux torii. Ensuite nous sommes resté dans le quartier d’Ueno pour profiter de son effervescence. Il y avait un petit concert de J-pop ce soir là, c’était une petite fête de quartier, avec des stands de nourriture et des tables pour s’installer !

Bromance au lac
Bromance au parc Yoyogi-kōen, à Tokyo

Voilà, pour ces 7 jours à Tokyo, il y a beaucoup d’autres choses à faire et à découvrir, nous avons déjà pour projet d’y retourner tant la ville et le pays nous a marqué de par son authenticité, son confort, ses paysages, sa culture et sa nourriture. Nous espérons que notre itinéraire à Tokyo pourra vous inspirer et peut être, vous faire acheter vos billets d’avion pour le pays du soleil levant !

2 réflexions sur “Itinéraire Tokyo : 7 jours en détail”

  1. Ping : TeamLab Planets Tokyo, une visite insolite - LesPasseporteurs

Laisser un commentaire

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :